PARATRIATHLON

PRATIQUE

Le Paratriathlon consiste à enchaîner sans arrêt du chronomètre et dans l’ordre trois activités sportives :

  • natation,
  • cyclisme,
  • course à pied.

Les paratriathlètes concourent dans des catégories spécifiques en fonction de leur handicap.

CAPACITÉS DÉVELOPPÉES 

CLASSIFICATION 

Pour 2017, une nouvelle catégorisation est adoptée par la fédération internationale. Cette classification met plus l’accent sur la gravité du handicap que sur sa spécificité. Elle se décompose en six catégories principales et quelques sous classe. Leurs intitulés identiques pour les hommes et les femmes est également modifiés et se définissent de la sorte :

  • PTHC : paratriathlète utilisant un vélo couché et un fauteuil roulant sur les segments de courses avec deux sous classe :
    • H1 : Athlètes aux capacités les plus altérées
    • H2 : Athlètes aux capacités les moins altérées
  • PTS2 : paratriathlète présentant des déficiences physique graves utilisant une prothèses homologué ou autres appareils de soutien à vélo et course à pied.
  • PTS3 : paratriathlète présentant des déficiences importantes. Dans les deux segments, vélo et course, l’athlète peut utiliser des prothèses approuvées ou autres dispositifs de soutien.
  • PTS4 : paratriathlète présentant déficiences modérées. Dans les deux segments, vélo et course, l’athlète peut utiliser des prothèses ou autres dispositifs de soutien
  • PTS5 : paratriathlète présentant des déficiences légères. Dans les deux segments, vélo et course, l’athlète peut utiliser des prothèses approuvées ou autres dispositifs de soutien
  • PTVI : Déficience visuelle totale ou partielle avec trois sous-classe. Un guide est obligatoire sur toute la course, le segment de vélo est effectué en tandem :
    • B1 : les athlètes qui sont totalement aveugles, aucune perception de la lumière dans les deux yeux.
    • B2 : les athlètes ayant une perception de la lumière.
    • B3 : les athlètes ayant une déficience visuelle importante.

RÈGLEMENT 

En fonction de l’âge et de l’envie, un large choix de distance de pratique est proposé.

La majeure partie des épreuves du calendrier fédéral sont ouvertes aux personnes en situation de handicap.
De plus, afin de garantir un accueil encore plus adapté, la F.F.TRI. a créé le “Label Accessible” qui offre des conditions d’accessibilités et de sécurité renforcées

MATÉRIEL ET SÉCURITÉ 

La discipline regroupe des athlètes présentant des déficiences physiques très variées rendant la prise en charge médicale difficile. Cette hétérogénéité des atteintes rend indispensable une difficile classification des athlètes, chaque sportif devant être classifié avant chaque compétition afin de déterminer la catégorie dans laquelle il va concourir. Les handicaps pouvant être évolutifs, le classement de l’athlète dans une catégorie l’est également. La diversité des atteintes complexifie également la prise en charge médicale, chaque athlète nécessitant un suivi particulier selon le handicap. Par exemple les sportifs amputés doivent trouver la prothèse la plus adaptée, il en va de même pour le choix du vélo, pédales spéciales ou tandem pour les malvoyants. Dans tous les cas il ressort du médecin de l’épreuve de récuser un athlète s’il lui semble qu’un risque existe.

CONTACT

Stade Poitevin Triathlon

sptri86@gmail.com
www.stadepoitevin-triathlon.com

Fédération française de triathlon

Cyrille Mazure

01 49 46 13 50
cmazure@fftri.com
www.fftri.com/pratiquer/disciplines/paratriathlon/