CECIFOOT

Sport collectif d’opposition pour déficients visuels, le cécifoot est adaptation du football. L’objectif est de mettre un ballon sonore dans le but adverse en le faisant progresser à l’aide des pieds, tout en empêchant l’adversaire d’en faire autant.

PRATIQUE 

Handicaps Visuels : Sport de loisirs ou de compétition, le cécifoot est pratiqué par les non voyants (catégorie B1) et par les malvoyants (catégorie B2/B3) aussi bien dans les clubs handisport que dans des sections intégrées à des clubs valides. Des joueurs valides peuvent être intégrés lors des matchs.

CAPACITÉS DÉVELOPPÉES 

  • Orientation spatiale
  • Perception auditive et visuelle
  • Fonctions cardio-vasculaire et respiratoires
  • Stratégie du jeu d’équipe

CLASSIFICATION 

Les joueurs évoluent dans deux catégories distinctes : les malvoyants et les non voyants. Après vérification de l’acuité visuelle par un spécialiste, conformément à un système de classification ophtalmologique, le joueur est classé dans l’une des 2 catégories suivantes :

   – B1 / NON VOYANTS : joueurs aveugles ou ayant une faible perception lumineuse. Les joueurs évoluent avec des patchs oculaires et un bandeau sur les yeux.

   – B2-B3 / MALVOYANTS : au niveau international, l’acuité visuelle du meilleur œil après correction ne doit pas dépasser 1/10e (tolérance au niveau national jusqu’à 2/10e) ou excéder 20° de champ visuel.

RÈGLEMENT 

Le règlement s’inspire du football en salle édité par la FIFA. Cependant, quelques aménagements et adaptations sont mis en place pour tenir compte des spécificités du handicap.

Deux équipes constituées de cinq joueurs s’affrontent durant deux périodes de 20 minutes pour les non-voyants et de 25 minutes pour les malvoyants. L’équipe qui marque le plus de buts remporte le match.

    Une équipe se compose de 4 joueurs déficients visuels, 1 gardien de but voyant ou malvoyant qui oriente la défense, 1 entraîneur sur la touche qui supervise et 1 guide derrière le but adverse pour le localiser. Un bip sonore peut remplacer le guide.

    Les dimensions du terrain sont de 40 x 20 m et les buts de 3 x 2 m. Les longueurs du terrain sont bordées par une barrière gonflable ou en mousse (1,30 m de haut) pour assurer la continuité du jeu.

    Un joueur commet une faute s’il réalise une action pouvant nuire à l’intégrité physique d’un adversaire (défend couché, tient ou bouscule un joueur, touche volontairement le ballon avec la main). Le ballon est rendu à l’équipe ayant subi la faute.

    Lors d’une action vers le porteur de balle, le défenseur non-voyant doit signaler sa venue en criant “VOY”.

    La règle du hors-jeu n’est pas appliquée.

MATÉRIEL ET SÉCURITÉ 

Globalement, dans le cadre d’une découverte, le Cécifoot ne présente pas de contraintes financières particulières en dehors de l’achat d’un ballon sonore (environ 50 € auprès de la commission fédérale) et une paire de lunettes occultant la vision (masques oculaires (15 € l’unité en pharmacie), bandeau, patch) pour la catégorie non-voyant , protège-tibias et source sonore (guide, bip, radio…)

CATÉGORIE B1

  • Surface de jeu de la dimension d’un city stade
  • Barrières verticales latérales disposées autour du terrain
  • Buts de handball
  • Ballon sonore spécifique.

CATÉGORIE B2-B3

  • Surface de jeu de la dimension d’un terrain de handball, en gymnase ou en extérieur
  • Ballon de foot-salle de couleur contrastée par rapport au revêtement du sol.

CONTACT

ASAC Football

07 67 57 54 32
aasac@bbox.fr
www.asac.footeo.com

Fédération française Handisport

Charly Simo

06 14 44 47 51
cecifoot@handisport.org
www.handisport.org/les-29-sports/cecifoot/