LE STADE POITEVIN NOUS OUVRE SES PORTES

CATÉGORIES : COMITE ET CLUBS

Ce samedi 6 février 2021, le Stade Poitevin Tennis de Table, par l’intermédiaire de son Président Jean Marie Pichard et de son Educateur Sportif Victor Gauthier, a accueilli 8 jeunes de l’école du Comité handisport de la Vienne pour leur faire découvrir le tennis de table.

En ces temps compliqués, où la pratique sportive est quasiment interdite, une infime partie peut tout de même pratiquer. Et c’est le cas du public Handisport qui est considéré public prioritaire. Donc sous l’impulsion de Yannick Héraud, agent de développement du Comité Handisport de la Vienne, un après-midi de tennis de table était organisé à la salle du Terrain de  Québec, l’antre historique du Stade Poitevin Tennis de Table. Et ce ne sont pas moins de 8 jeunes qui se sont essayés et perfectionnés au Tennis de Table : Lola, Ninon, Louis, Matéo, Sayuri, Isaac, Malhone et Yanis.

Ces derniers étaient pris en main par 4 entraineurs-accompagnants, rien que ça. En effet, en plus de Yannick et Victor, Violaine et Loïc (bénévoles assidus) sont venus donner un coup de main.

Pour commencer l’après-midi, un échauffement physique était mis en place puis un échauffement articulaire (voir photo ci-dessous) pour pouvoir être prêts à pratiquer.

Par la suite, l’initiation et le perfectionnement du tennis de table pouvaient commencer. Lola, déficiente visuelle, s’est retrouvée avec Yannick et Violaine pour pratiquer une variante du tennis de table qui est le Show-Down. En effet, en délimitant la table et avec une balle sonore, Lola a pu malgré tout effectuer des services, des coup-droits et des revers comme ses copains et copines (voir photo-ci-dessous).

Tandis que Lola s’amusait super bien avec cette variante du tennis de table, les autres jeunes petits loups étaient encadrés par Victor et Loïc. Les sportifs ont  joué sous forme d’ateliers pour apprendre ou perfectionner leur service dans un premier temps, puis leur coup-droit et leur revers. Et pour finir, des petits duels ont été mis en place. Alors que les plus grands partaient en matchs, les plus jeunes avaient pour objectif de viser des coupelles qui servaient de cibles.

Pour conclure cet après-midi magnifique, un goûter (dans le respect des gestes barrières évidemment), était organisé par le CDH86. Puis les enfants sont repartis chez eux après avoir passé des moments de plaisir et de joie dans le partage, et ça, ça n’a pas de prix !